Vertical’ Grimpe Charentonnais
Le site du club d’escalade Vertical’ Grimpe de Charenton le Pont

Accueil > Galerie > Sortie à Saffres, juin 2014

Sortie à Saffres, juin 2014

mercredi 11 juin 2014, par Vertical’ Grimpe

Quelques images de la très belle sortie du club à Hauteroche et Saffres lors du week-end de la pentecôte 2014.
Nous étions nombreux à aller affronter le calcaire bourguignon sous un très grand beau temps.

Le week-end raconté par Célia :

Le samedi 7 juin 2014 à 7h30 au le lieu de rendez vous sous les odeurs nauséabondes de la station d’épuration avoisinant le gymnase Tony Parker ; nous attendions impatiemment notre dernière camarade Florence (à la bourre), équipée de ses valises à roulettes ; pour prendre le départ des falaises bourguignonnes.
Après quelques gouttes de pluie balayées par nos essuie-glaces, nous nous précipitions sur les voies ; munis de nos cordages, assortis de nos dégaines ; placées au fond du sac en compagnie de cochonnailles, sauciflard, cacahuètes, rosé et bien sûr, petits princes. Nous avons enfin pu commencer à grimper dans la joie et la bonne humeur. Ainsi, suant sang et eau, nous avons escaladé gaillardement les voies. Puis en fin d’après-midi, nous avons pris le chemin du camping, bien mérité.
S’en est suivi un apéro dinatoire et particulièrement dynamisé ; avec partie de pétanque en compagnie d’espagnols vindicatifs ; où l’équipe de Charenton représenté par Marco, Mathieu et JB s’est brillamment distinguée après la raclette balayette magistrale essuyée par l’équipe de Maisons-Alfort (Patrice, Loïc, et Florent). Ils repartirent le regard désemparé et la queue basse ; en quête de cacahuètes et autres boissons réconfortantes. Puis, après quelques épiques selfies, nous nous sommes enfin décidés à prendre le chemin des tentes, pour être frais et dispos le lendemain.

Au réveil, d’une forme resplendissante, nous avons pris des forces à grand renfort de Nutella et de Chocapic, puis nous partîmes pour Saffres. Là, nous avons véritablement découvert la somptueuse falaise avec ses voies d’une longueur d’environ 30m ; qui dès le premier regard nous promettaient des instants de grimpe spectaculaires et jouissifs. Nous descendions ravis, des étoiles pleins les yeux mais avec autant d’énergie qu’un cadavre. Au détour de quelques voies, nous avons soudain aperçu des grottes, perchées à 5, 6m du sol ; où après avoir exploré l’intérieur, nous descendions en rappel. De retour au camp, nous nous sommes essayés à la tyrolienne, installée entre 2 arbres. Alors, vitesse supersonique et sensations fortes furent au rendez-vous ! Enfin, l’après midi s’achevant, nous partîmes pour nos ultimes voies. Moulus de fatigue mais heureux, nous prîmes la direction du camping pour un repas gastronomique à base de grillades et autres barbaques ; accompagnées d’une soirée mémorable, avec au programme des réjouissances : selfies, pétanque et bataille d’eau. Quelques bonnes poilades plus tard, nous nous sommes blottis dans nos sacs de couchage ; tristes que le séjour touche déjà à sa fin.Le lendemain, après un réveil mouvementé pour certains ; nous avons plié bagages en constatant que, si une tente met 2secondes à s’ouvrir ; il faut bien compter 10 bonnes minutes de patience pour parvenir à la replier. C’est ainsi que nous nous sommes séparés : un groupe mit les voiles en direction de Paname tandis que l’autre repartit pour Saffres. Nous grimpâmes quelques voies ; où un oiseau défendait bec et ongles son nid et refusait mordicus que l’on poursuive la voie !
Vers midi, nous dîmes adieu, la main sur le cœur à la falaise et repartîmes vers Paris, la pollution et ses autochtones...

Portfolio

SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © Andreas Viklund sous Licence free for any purpose